Internet et la Politique – Une perspective

À l’heure des « fake news », des accusations d’influence indirecte des réseaux sociaux sur le résultat des élections américaines, voire du Brexit, le débat sur le rôle d’internet dans la politique est plus que jamais d’actualité. Les réseaux sociaux en particulier sont pointés du doigt. Mais qu’en est-il vraiment ?

L’internet, super autoroute de l’information, présente aussi bien les bons que les mauvais côtés d’un support d’informations difficilement réglementé.

Dans les bons côtés, on compte davantage de participation et de moyens d’expression. Ces arguments semblent redonner foi en une démocratie plus directe, comme mis en évidence par le succès en Europe de partis politiques tels que le Mouvement 5 étoiles en Italie et le Parti Pirate en Islande, dont le message est construit autour de l’internet. Pour eux, il s’agit d’un catalyseur pour un changement radical et dé-mocratique en réponse à l’insatisfaction grandissante vis-à-vis des partis politiques traditionnels.

Face à cela, les mauvais côtés de l’information non régulée doivent également être confrontés. Au scepti-cisme croissant quant à l’utilité réelle des campagnes sur les réseaux sociaux viennent s’ajouter le doute sur la fiabilité des informations et les incitations aux propos et comportements extrêmes tels que la haine, la misogynie et le racisme. Des études documentées ont permis de mettre en évidence la tendance sur internet des individus partageant les mêmes croyances et principes à se regrouper, conduisant ainsi à l’exacerbation des comportements et à une polarisation politique accrue.

Il est clair que le réseau de tous les réseaux est désormais, bien plus qu’un simple véhicule de communi-cation politique, un symbole rhétorique puissant utilisé dans l’accomplissement de buts politiques, que ceux-ci soient bons ou mauvais. Dans cette nouvelle ère de la dés/més/information, il appartient à tout journalistes, mais aussi à tout individu, d’être conscient des possibilités de manipulation et d’agir en utilisateur averti, en contrôlant systématiquement les sources des informations présentées.